By Mathieu Champoux

L’importance de l’eau pour le groupe Kersia

L’un des principaux objectifs de la Journée mondiale de l’eau est de soutenir la réalisation de l’objectif de développement durable 6 : eau propre et assainissement, pour tous d’ici à 2030. 

Cible 6.3  de l’Objectif 6, visé par Kersia

D’ici à 2030, améliorer la qualité de l’eau en réduisant la pollution, en éliminant l’immersion de déchets et en réduisant au minimum les émissions de produits chimiques et de matières dangereuses, en diminuant de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et en augmentant considérablement à l’échelle mondiale le recyclage et la réutilisation sans danger de l’eau.

 

Celui-ci fait partie des enjeux clés identifiés par Kersia compte tenu de ses deux domaines stratégiques pour une économie circulaire: l’eau et le plastique.

 

 

Aquatabs-Logo

Compte tenu de son activité, Kersia, acteur engagé dans la préservation de l’eau et leader mondial de la production de tablettes de désinfection de l’eau avec son offre AQUATABS®, agit dès aujourd’hui pour que chacun bénéficie demain de l’eau dont il a besoin. Cette action se traduit notamment dans trois démarches  :

  • Proposer des solutions de nettoyage et désinfection qui limitent les prélèvements d’eau dans les secteurs agricole et agro-alimentaire.
  • Potabiliser l’eau prélevée pour garantir la sécurité alimentaire à partir des ressources locales.
  • Equiper nos sites industriels de procédés de traitement de l’eau permettant sa réutilisation dans la fabrication de nos produits.

 

En 2019, nous avons fourni plus de 30 milliards de litres d’eau dans le monde avec nos technologies Aquatabs

Kersia, avec sa marque AQUATABS®, est le leader mondial de la production de pastilles de désinfection de l’eau et de petits systèmes de traitement de l’eau.

Plus de 1 milliard de comprimés effervescents Aquatabs® sont utilisés pour le traitement de l’eau en cas de catastrophe, mais également quotidiennement dans les zones où l’eau n’est pas potable, traitant plus de 10 milliards de litres d’eau par an.

Kersia est un partenaire majeur de toutes les plus grandes agences internationales d’aide et des ministères de la santé du monde en développement.

Kersia fournit également des systèmes de traitement de l’eau en petits volumes, fournissant par exemple plus de 15 000 écoles en Afrique, une eau salubre et protégeant plus de 5 millions d’enfants vulnérables. (Aquatabs Flo, Aquatabs InLine).

 

 

Les actions concrètes de Kersia au Canada

L’utilisation responsable de l’eau dans les processus de fabrication à l’usine de Louiseville

Afin de réduire sa consommation d’eau, Laboratoires Choisy, filiale du groupe kersia a optimisé les processus de fabrication de ses produits en usine. Un plan stratégique a été mis en place pour récupérer les eaux de refroidissement issues des circuits de gestion de l’eau de l’usine pour être utilisées dans les procédés de fabrication des produits finis. Par ailleurs, des buses à haute vélocité ont été ajoutées des cuves de fabrication, ce qui a permis de réduire significativement le volume d’eau utilisé pour le lavage des équipements de production. Grâce à ces mesures de conservation de l’eau, Laboratoires Choisy a connu une réduction nette de 30% de sa consommation d’eau, alors que l’entreprise a connu une croissance importante de la production de produits finis.

 

 

L’eau joue un rôle majeur dans la lutte à la COVID-19

Le lavage des mains avec de l’eau et du savon reste la 1ère ligne de défense contre la propagation du coronavirus. Kersia encourage à se laver les mains fréquemment pendant la journée, en particulier dans des situations critiques où le risque de contamination est élevé. 

Selon le site des Nation Unies: “…près de trois milliards de personnes dans le monde n’ont aucun moyen de se laver les mains pour lutter contre le coronavirus. Si vous avez la chance d’avoir accès à de l’eau et du savon de qualité, utilisez-les !”

C’est ainsi un enjeu sanitaire, comme la COVID-19 l’a rappelé. Alors que l’accès à une eau de bonne qualité est indispensable à l’hygiène, se laver les mains est impossible dans deux établissements de santé sur cinq, en pleine pandémie. Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO